Quand changer la courroie de distribution de ma POLO ?

Les Volkswagen Polo ne sont pas toutes logées à la même enseigne : certaines motorisations utilisent une courroie de distribution, tandis que d’autres exploitent une chaine.

Si la distribution de votre Polo est à courroie, vous devez la remplacer de façon préventive.

Suivez nos conseils dans les paragraphes suivants, pour connaître le meilleur moment pour remplacer votre courroie de distribution.

Informations importantes concernant la courroie de distribution

Certains automobilistes favorisent les modèles équipés d’une chaîne de distribution, puisque ce composant est très robuste et n’a pas à être changé.

La courroie de distribution a l’avantage d’offrir un fonctionnement silencieux et de diminuer légèrement la consommation en carburant, mais elle doit faire l’objet d’un remplacement régulier.

À quoi sert une courroie de distribution ?

La courroie de distribution est fabriquée à partir d’un textile hautes performances comme de la fibre de verre ou du kevlar, gainé dans du caoutchouc.

Elle est crantée pour optimiser son coefficient de frottement avec les poulies.

D’un côté, elle récupère le mouvement de rotation du vilebrequin, qu’elle transmet de l’autre à l’arbre à cames.

C’est donc la courroie qui permet de synchroniser le mouvement de tous les composants mécaniques (bielles, soupapes, pistons) à l’intérieur du moteur et qui garantit qu’ils occupent toujours la bonne position au bon moment.

Vérifier si une Polo utilise une courroie ou une chaine de distribution

La technologie de distribution à chaine est plus ancienne et plus robuste, elle est souvent plébiscitée pour accompagner les moteurs plus puissants.

La distribution à chaine est généralement privilégiée pour les voitures dotées d’un moteur à la puissance plus modeste, pour lesquels on recherche avant tout l’économie d’énergie.

Sur les Volkswagen Polo, on trouve généralement une courroie lorsque le moteur est de type diésel TDI et une chaine lorsqu’il s’agit d’un moteur essence TSI.

Toutefois, la meilleure solution reste de réaliser une inspection visuelle sous le capot.

Si un cache en plastique est visible sur l’un des côtés du moteur, c’est qu’il dissimule la courroie de distribution.

À l’inverse, l’absence de cette pièce révélera que la distribution est assurée par une chaine.

Comment s’use la courroie de distribution de ma Polo ?

Même si la courroie de distribution utilise un textile et un type de caoutchouc étudiés pour résister à la chaleur, ses propriétés mécaniques sont réduites au fur et à mesure des kilomètres et elle finit inévitablement par se détériorer.

Même si le véhicule reste garé pendant une longue période, la courroie de distribution peut s’abimer petit à petit, à cause des variations de températures et d’humidité qui ont tendance à la fragiliser.

Pour éviter cela, il est recommandé de conserver son véhicule dans un endroit abrité afin de limiter l’impact des aléas climatiques.

L’usure de la courroie de distribution peut également être fortement accélérée en cas de présence d’un corps étranger : celui-ci pourrait venir frotter contre la courroie en mouvement et la ronger peu à peu.

Enfin, nous vous recommandons de vérifier régulièrement sous le capot moteur et de rechercher des traces d’une éventuelle fuite.

Qu’elle soit d’huile ou de liquide de refroidissement, cela pourrait oxyder progressivement le métal des poulies, qui consommeraient bien plus vite le caoutchouc de la courroie de distribution.

Le remplacement de la courroie de distribution

Il ne faut pas sous-estimer l’importance du remplacement préventif de la courroie de distribution.

En effet, on ne peut pas attendre qu’elle casse, car cela pourrait entraîner de sévères dégâts à l’intérieur du moteur, notamment au niveau des soupapes, des bielles et des pistons.

La durée de vie théorique de la courroie de distribution d’une Polo

Tous les fabricants automobiles préconisent, pour chacun de leurs modèles, une durée de vie théorique pour toutes les pièces d’usure.

Dans le cas de la courroie de distribution d’une Polo, Volkswagen considère qu’elle doit être remplacée au moins tous les 80 000 km à 120 000 km ou tous les six ans.

Par prudence, il vaut mieux prendre en compte la première des deux valeurs atteintes.

De plus, il est recommandé de vérifier au moins son état tous les 20 000 km ou à l’occasion de l’entretien mécanique annuel de la voiture.

Cela peut permettre de détecter d’éventuels dommages anticipés et de réduire leur progression en résolvant la source d’usure (désalignement des poulies, fuite de liquide, présence d’un corps étranger).

Comme pour toutes les pièces d’usure, la fréquence de remplacement doit être adaptée en fonction du style de conduite et de l’environnement.

Quels sont les signes d’usure de la courroie de distribution d’une Polo ?

Sans être un expert de la mécanique automobile, vous pouvez facilement réaliser un constat visuel de l’état de votre courroie de distribution.

Nous vous décrivons ici plusieurs phénomènes et leur cause :

  • Les dents de la courroie sont lissées et leur hauteur est réduite : il s’agit certainement d’un manque de tension de la courroie, il faut réajuster le galet tendeur.
  • Les zones présentes entre les dents de la courroie sont usées : le problème est inverse, c’est-à-dire que la courroie est trop tendue. On peut aussi être en présence de poulies trop abrasives, à cause d’une fuite qui les aurait corrodées.
  • L’arrière de la courroie (la partie plane) est craquelée : le plus souvent, des variations climatiques importantes sont à l’origine de ce type d’usure. Il faut éviter de laisser la voiture stationnée à l’extérieur.
  • Les bords de la courroie sont abîmés : soit cela vient de flasques dégradés, soit d’un problème d’alignement des poulies.
  • Un liquide est présent sur la courroie : il y a une fuite dont il faut identifier rapidement l’origine pour éviter d’oxyder les poulies métalliques.