Mauvais entretien de ma courroie de distribution : des risques ?

La courroie de distribution est un des éléments clés dans le fonctionnement du moteur de votre voiture.

Il est essentiel de la vérifier régulièrement et de la remplacer de façon préventive, pour éviter les importants dommages mécaniques qui pourraient survenir si elle venait à se rompre.

Après une présentation générale de ce qu’est une courroie de distribution, nous détaillerons les risques en cas d’entretien insuffisant.

La courroie de distribution : présentation générale

La distribution des moteurs à combustion, qu’ils soient essence ou diésel, peut être assurée par une courroie crantée, composée d’un alliage de textile et de caoutchouc.

On trouve des courroies de distribution sur les modèles de nombreux constructeurs automobiles.

À quoi sert une courroie de distribution ?

La courroie de distribution est sollicitée en permanence, à partir du où le moteur est en fonctionnement.

Elle a pour objectif de transmettre le mouvement de rotation du vilebrequin vers l’arbre à cames, par l’intermédiaire de poulies.

Cela a pour conséquence de synchroniser le déplacement des soupapes et des pistons à l’intérieur du moteur.

La courroie doit toujours être maintenue dans une tension correcte (ni trop forte, ni trop faible) grâce à un galet tendeur.

Comment savoir si ma voiture utilise une distribution à courroie ?

Bien que les courroies de distribution soient très courantes, elles ne sont pas l’unique solution pour assurer la distribution du moteur.

On trouve aussi des moteurs à chaine de distribution.

Il n’est pas facile de connaitre à l’avance si une voiture utilise une courroie de distribution ou non, puisque certains constructeurs vont exploiter des technologies différentes selon le modèle, la motorisation et de son année de fabrication.

Pour en avoir le cœur net, il faut ouvrir le capot et examiner le moteur visuellement.

Si un cache en plastique est présent sur un des côtés du moteur, cela signifie qu’il protège une courroie de distribution.

En l’absence de ce composant, la voiture est équipée d’une chaine de distribution.

Quels sont les avantages et inconvénients des courroies face aux chaines de distribution ?

Les courroies de distribution sont apparues après les chaines.

Elles ont été privilégiées par les constructeurs, car elles sont moins chères, ce qui permet de diminuer le prix à l’achat du véhicule.

Toutefois, elles doivent nécessairement être remplacées, alors que les chaines ont une durée de vie théorique égale à celle du moteur.

Même si les courroies sont plus silencieuses et qu’elles diminuent la charge sur le moteur et donc sa consommation, les chaines de distribution sont souvent appréciées pour leur solidité et leur longévité.

Les courroies de distribution : usure et entretien

La courroie de distribution fait partie des pièces d’usure d’une voiture, c’est-à-dire qu’elle doit être remplacée régulièrement pour que le véhicule soit maintenu en bon état de fonctionnement.

Comment s’use la courroie de distribution ?

La courroie de distribution se détériore à la fois en fonction du temps qui passe et des kilomètres parcourus, c’est pourquoi les constructeurs automobiles préconisent son remplacement selon ces deux critères.

En règle générale, il est établi qu’il faut remplacer la courroie de distribution tous les 80 000 km à 140 000 km ou tous les six ans.

Cependant, certains facteurs peuvent réduire la dégradation de la courroie de distribution.

Pour cela, il faut :

  • Vérifier régulièrement la propreté du moteur et retirer tout corps étranger qui viendrait en contact avec la courroie

  • Contrôler la tension de la courroie et l’ajuster si besoin en déplaçant le galet tendeur

  • Éviter les températures extrêmes, en garant si possible le véhicule dans un endroit abrité

  • S’assurer fréquemment qu’il n’y a pas de fuite d’huile ni de liquide de refroidissement. Ces fluides pourraient oxyder les poulies qui viendraient à frotter davantage la courroie.

Même si votre courroie de distribution n’atteint pas encore les valeurs théoriques de sa durée de vie, nous vous recommandons de la contrôler au moins lors de chaque entretien mécanique annuel de votre voiture.

Comment s’entretient une courroie de distribution ?

L’entretien d’une courroie de distribution se fait surtout en s’assurant de nettoyer régulièrement les environs du moteur.

Les réglages réalisables sont seulement la tension via le galet tendeur et l’alignement des poulies.

Voici les principaux symptômes d’usure et leur cause :

  • Réduction de l’épaisseur des dents de la courroie : la tension est insuffisante.

  • Usure de la courroie entre les dents : la tension est trop importante ou les poulies sont abimées.

  • Usure de la courroie au niveau des flancs : il y a un défaut d’alignement au niveau des poulies.

  • Présence de craquelures au dos de la courroie : les conditions extérieures (chaleur, froid, sècheresse) ont détérioré le caoutchouc.

Que se passe-t-il en cas de manque d’entretien de la courroie de distribution ?

Le remplacement de la courroie de distribution étant une opération mécanique relativement couteuse (de l’ordre de 500 € à 800 €), certains conducteurs prennent parfois le risque d’en prolonger la durée de vie.

C’est une idée dangereuse, puisque les dangers encourus sont très importants.

Tout d’abord, la rupture soudaine de la courroie de distribution peut engendrer la casse de nombreuses pièces à l’intérieur du moteur (soupapes, bielles, arbre à cames).

Le risque que la casse d’une courroie de distribution détruise un moteur est réel, en particulier si sa vitesse de rotation au moment de l’incident est élevée.

De plus, si vous roulez à une vitesse soutenue au moment où la courroie lâche, le blocage du moteur entrainera celui des roues motrices et la perte du contrôle de la trajectoire.

Le remplacement préventif de la courroie de distribution est donc important à la fois pour éviter une casse moteur et pour garantir la sécurité routière.